Assurance habitation : peut-on faire le ramonage de sa cheminée soi-même ?

Avis aux bricoleurs du dimanche : vous comptez vous attaquer prochainement au ramonage de votre cheminée ? Mais votre assurance multirisque habitation vous couvre-t-elle en cas de sinistre dû à un feu de cheminée ? Avant de vous lancer dans ce vaste chantier, prenez connaissance des règles imposées afin de ne pas finir par broyer du noir !

Ramonage de cheminée : pourquoi faire appel à un professionnel ?

Cheminée, poêle à bois, chaudière au fuel ou à gaz… Toutes les installations de chauffage, qui sont raccordées à un conduit d’évacuation (fumée ou gaz), sont concernées. Le principe est simple : nettoyer les conduits par lesquels s’évacuent les fumées ! En effet, de la suie se colle aux parois et les résidus peuvent encombrer les conduits, et donc entraîner une intoxication au monoxyde de carbone voire un incendie. Outre la sécurité, le ramonage permet également de gagner en efficacité.

Les limites de faire le ramonage de sa cheminée soi-même

Muni d’un hérisson, vous êtes déjà paré pour décoller tous les dépôts tenaces dans le conduit de votre cheminée ? Sachez que vous avez tout à fait le droit de ramoner vous-même votre cheminée. Il est possible d’acheter des kits dans le commerce, comprenant une brosse et une canne. Il existe également le système de bûche de ramonage à faire brûler dans la cheminée : attention, ce système ne remplace pas un ramonage total. En revanche, il permet de fragiliser les encombrants dans les tuyaux et de faciliter l’extraction des déchets par la suite à l’aide du hérisson.

Assurance habitation : a-t-on besoin d’un certificat établi par un professionnel ?

Selon votre compagnie d’assurance, en cas de sinistre, votre ramonage ne sera pas toujours reconnu comme valable. Autrement dit, vous ne serez pas forcément couvert par votre assurance multirisque habitation qui peut considérer que vous n’avez pas correctement procédé au ramonage de votre cheminée. Dans ce cas, c’est uniquement en le faisant réaliser par un professionnel que vous obtiendrez un certificat de ramonage, garantissant que l’action a bien été réalisée.

Chez Aviva, nous acceptons que le client procède lui-même au ramonage de sa cheminée. En revanche, le ramonage chimique (buchettes) n’est pas accepté. Seul le ramonage mécanique est accepté (une preuve pourra être demandée avec la présentation du hérisson qui aura servi au ramonage mais, le plus souvent, les experts constatent d’eux-mêmes si un ramonage a été effectué récemment ou non).

Notre conseil
Rapprochez-vous de votre assureur ou regardez dans votre contrat pour vérifier quel type de ramonage est accepté.

Le ramonage : une obligation chaque année !

Que vous soyez propriétaire ou locataire, vous êtes dans l’obligation de faire ramoner votre cheminée chaque année. Généralement, la fréquence obligatoire est d’une à deux fois par an, tout dépend du lieu de votre habitation. Renseignez-vous auprès de votre mairie. Les conduits d’évacuation de gaz n’ont besoin, quant à eux, d’être ramonés qu’une seule fois par an. Le propriétaire ou le syndic doit par ailleurs prendre à sa charge le ramonage des conduits collectifs. Par exemple, à Paris, deux ramonages par an sont imposés.

A défaut, vous encourez une amende dont le montant peut s’élever jusqu’à 450 euros. Si votre assurance multirisque habitation vous couvre en cas de dégâts causés par un feu de cheminée aux biens assurés par la garantie incendie, l’indemnité peut être réduite ou nulle si vous ne respectez pas cette obligation ! Par ailleurs, certaines assurances imposent deux ramonages annuels.

Quant à la période idéale pour ramoner sa cheminée, sachez qu’il est à la fois conseillé de le faire en période de chauffe, c’est-à-dire en plein hiver, mais aussi aux beaux jours. L’avantage, c’est que l’agenda des professionnels du ramonage est souvent moins complet qu’à l’automne, où tout le monde réserve au dernier moment son créneau en prévision de l’arrivée du froid !

Après plusieurs mois de bons et loyaux services, un décrassage de fond s’impose. Avant de vous lancer seul dans le ramonage de votre cheminée, pensez à vérifier les clauses de votre contrat d’assurance habitation.

Document non contractuel à caractère publicitaire à jour le 13/09/2021

Découvrir notre assurance habitation