Ramonage : entretien de votre cheminée et de votre poêle à bois par un professionnel

L’hiver s’installe, c’est le moment de remettre en marche votre poêle ou votre cheminée ! Pour garantir le bon fonctionnement de ces équipements et assurer la sécurité de toute votre famille, veillez à un entretien scrupuleux.

Pourquoi entretenir régulièrement votre cheminée et votre poêle à bois par un professionnel ?

La douce chaleur d’un poêle ou d’une cheminée apporte un véritable bien-être dans votre foyer. Mais pour que vos appareils de chauffage fonctionnent efficacement et en toute sécurité, il est nécessaire d’effectuer un entretien régulier, notamment en faisant appel à un professionnel.

Une opération de ramonage est indispensable car elle :

Quel ramonage pour votre cheminée ?

Vous avez le droit de ramoner vous-même votre cheminée mais certains assureurs ne reconnaissent que le ramonage mécanique effectué par un professionnel agréé. C’est également ce professionnel qui vous délivrera votre certificat de ramonage à l’issu de son intervention, nécessaire pour être indemnisé en cas de sinistre.

Si le ramonage chimique avec des bûches ou produits en poudre n’est pas suffisant, nous acceptons chez Aviva que le client ramone lui-même sa cheminée mécaniquement. En cas de sinistre, le hérisson qui a servi au dernier ramonage de votre cheminée pourra être demandé par les experts. Pensez également à conserver vos justificatifs d’achat pour le matériel utilisé.

Quelles règles de sécurité pour ramoner soi-même sa cheminée en toute sécurité ?

  • Réalisez un ramonage mécanique direct sur la paroi intérieure du conduit et de haut en bas.
  • Choisissez un matériel conforme. Une brosse hérisson inadaptée risque de faire des dégâts non visibles à l’œil nu mais qui pourraient déclencher un incendie (perforation du conduit).

Le ramonage de votre cheminée doit être réalisé une à deux fois par an. Selon les régions et le type d’équipement, la fréquence de ramonage varie. Renseignez-vous auprès de votre mairie.

Quel entretien pour votre poêle à bois ?

Si vous disposez d’un poêle à bois, nettoyez périodiquement les différentes pièces :

  • les charnières et poignées doivent être huilées ;
  • les parties extérieures en fonte peuvent être frottées à l’éponge puis graissées à l’huile de cuisine ;
  • les vitres retrouveront leur éclat par un nettoyage à l’éponge humide mélangée avec un peu de cendre.

En plus de cet entretien régulier, votre poêle à bois doit être ramoné au moins une fois par an et par un professionnel. Le ramonage de votre poêle doit respecter les règles fixées par le Règlement Sanitaire Départemental Type (RSDT).

Notre conseil
Conservez votre attestation de ramonage pour votre cheminée ou poêle pendant au moins deux ans.

La sécurité pour la cheminée ou le poêle de votre habitation

Deux équipements indispensables vous permettent de limiter les risques :

  • les détecteurs autonomes avertisseurs de fumée (DAAF), obligatoires dans tous les logements depuis le 8 mars 2015 ;
  • les détecteurs de monoxyde de carbone, non obligatoires mais fortement conseillés si vous disposez d’une cheminée ou d’un poêle.

En cas de sinistre, la garantie « incendie » de votre contrat d’assurance habitation prendra en charge les dommages à condition de respecter la réglementation relative à l’entretien. Sachez que si vous n’êtes pas en mesure de présenter votre certificat de ramonage, l’indemnité d’assurance peut être réduite en cas de sinistre.

Besoin d’une assurance habitation adaptée à vos attentes ?

Le ramonage est à l’initiative et à la charge de l’utilisateur de la cheminée ou du poêle à bois, c’est-à-dire à l’occupant du logement. Si vous êtes locataire, c’est donc à vous de prendre en charge les frais de ramonage. Si vous êtes propriétaire non occupant, vous devez vous assurer du bon état des conduits avant de louer votre bien.

Vous habitez dans une copropriété ? Rapprochez-vous de votre syndic : si les installations de chauffage sont collectives, c’est à lui de s’occuper de leur entretien.

Bon à savoir
Vous devez obligatoirement déclarer votre cheminée ou poêle à bois à votre assureur lorsque vous souscrivez un contrat multirisque habitation, sauf si votre cheminée est condamnée et n’est que décorative.

Votre logement est équipé d’une cheminée avec insert ? Il peut être utile de souscrire une garantie bris de glace.

Vous souhaitez certainement bénéficier du meilleur contrat pour vous, avec des garanties et des prestations adaptées à vos attentes. Chez Aviva, notre contrat multirisque habitation s’adapte précisément à vos besoins.

Document non contractuel à caractère publicitaire à jour le 25/10/2021

Découvrir notre assurance habitation